Et pourtant ça tourne

Et pourtant ça tourne

31 Jul 2017

Détails

Horaires : 18h00
Site Web de Contact : http://www.cieuranus.ch

Et pourtant ça tourne c’est une déclinaison cinématographique du jeu de la correspondance entre deux groupes de jeunes, un franco-suisse et un israélo-palestinien.

Les trois premiers jours : ateliers d’immersion dans le mode du cinéma dispensés par des professionnels.

Le défi : Dès le 4ème jour, encadré par la même équipe professionnelle, chaque groupe aura pour mission d’écrire, réaliser et monter 3 séquences vidéo en 12 jours pour au final avoir un film chacun !

Initiateur d’une histoire avec ton groupe, tu seras également suiveur de l’autre puisqu’à mi-parcours chaque groupe enverra sa capsule vidéo outremer et recevra celle de l’autre pour écrire et réaliser la suite.

 

Conditions de participation

  • Gratuit
  • Inscription préalable obligatoire
  • Être disponible du 31 juillet au 12 août et prêt à s’engager dans l’aventure
  • 12 participants max
  • Avoir entre 18 et 25 ans
  • Horaires variables en fonction des moments de tournages choisis.

Tu hésites encore ?

Pour toute question, n’hésite pas à nous contacter et/ou à passer à l’Undertown lors des séances d’informations les 22 et 29 juin de 18h à 20h à l’Undertown.

Plus d’infos sur www.undertown.com ou www.cieuranus.ch

Inscription :

Tél. 022 989 34 60 | info@undertown.com,

Un projet de la Cie Uranus, en collaboration avec l’Espace Undertown, le Service DSE de la ville de Meyrin (Meyrin-Genève) et l’association Windows (Palestine et Israël)


Concrètement
Du 31 juillet au 12 août: 15 jours durant lesquels les deux films sont réalisés, filmés et montés.

Les participants
Deux groupes mixtes composés de jeunes d’âge similaire
1 groupe franco-suisse et 1 groupe israélo-palestinien
12 participants par groupe environ, des jeunes et jeunes adultes entre 18 et 25 ans choisis par les partenaires sociaux collaborateurs.

L’encadrement par des équipes professionnelles
Equipe suisse
Juliana Fanjul : Cinéaste – Animations des ateliers & accompagnement dans la réalisation et le montage
Virginie Barbiera : Comédienne – Animations des ateliers & direction d’acteur
Maribel Sanchez : Production & coordination générale
Valentin Boada : Animateur FASe (Undertown-Meyrin) – Encadrement et accompagnement socio-éducatif des jeunes

Equipe israélo-palestinienne
Goni Zilberman : Cinéaste israélienne – Accompagnement dans la réalisation et le montage
Osama Aljabri : Comédien et metteur en scène palestinien – Direction d’acteur & animation des ateliers
Valentine Sergo : Coordination générale & co-animation des ateliers
Rudi Atsmon : Responsable de Windows – Logistique, encadrement et accompagnement socio-éducatif des jeunes ​

Déroulement
Les 3 premiers jours : Immersion dans le mode du cinéma
Exploration des différents aspects des métiers liés au domaine du cinéma : jeu, écriture, scénographie, son, costumes et accessoires, tournage, montage, production, etc.

> Ateliers animés par Virginie Barbiera, comédienne et Juliana Fanjul, cinéaste & d’autres intervenants

Dès le 4ème jour : Ecriture, réalisation et montage
Encadrés par l’équipe socioéducative et artistique, les jeunes décident seuls de l’histoire à raconter. Ils se lancent dans l’écriture, la réalisation et le montage d’une première séquence vidéo, avant de l’envoyer outre-mer et de recevoir celle de l’autre. Après visionnement de celle-ci, chaque groupe prépare la suivante qu’il renvoie au groupe partenaire chargé d’écrire et de réaliser la fin de l’histoire.

> Chaque groupe est donc initiateur d’une histoire et suiveur de l’autre.
La première séquence (science fiction, comédie, drame, documentaire, etc…) donnant le ton aux séquences suivantes, chaque groupe doit avoir le privilège de démarrer une histoire.

> Au final, 2 films d’environ 15-20 minutes seront créés, de 3 séquences de 4 à 6 minutes.

Quels apprentissages ?
La découverte de « l’Autre » : Découvrir cet Autre qui vit ailleurs, autrement et qui me ressemble.
Le partage et l’échange : Expérimenter la collaboration, la co-construction d’un projet commun.
Stimuler l’imaginaire et la créativité de chacun : À travers la rencontre de différents univers géographiques, sociaux, politiques, culturels
Disposer d’un objet concret, une carte de visite pour la suite du parcours professionnel et personnel

Bon à savoir :
–> Des rencontres Skype sont prévues pour permettre aux jeunes de faire connaissance et de rester en lien durant toute la durée du projet.
–> Les réseaux sociaux (gérés et animés par les jeunes eux-mêmes) seront également utilisés en fonction des habitudes et intérêts de chaque participant.
–> La langue ne devra pas être un frein. L’équipe socioéducative et artistique mettra tout en œuvre pour favoriser la communication entre les groupes (traduction par exemple)
–> Les films seront sous-titrés en plusieurs langues

Date à retenir
Soirée de présentation et projection publique le samedi 30 septembre à l’Espace Undertown (Meyrin)

Idée originale : Valentine Sergo – Cie Uranus